Articles

La pire des catastrophes pour l'homme et de passer à côté du drame, d'en ignorer l'insondable gravité, car il est
L'atelier du graveur, part de nous, mains, visages, outils, impriment du dedans ténèbres et lumières. Photos Marie Alloy
WILLIAM HAUSSOULLIER Que M. William Haussoullier ne soit point surpris, d'abord, de l'éloge violent que nous allons faire de son
Le Mélancolique est un contemplatif dévoyé qui désire dévorer l'Insaisissable, se jette sur l'objet de son amour, préférant porter son
Dans le visage humain, les yeux nous frappent non pour leur transparence expressive, mais précisément pour le contraire : leur
La revue marseillaise Phœnix - Cahiers littéraires internationaux propose un éclairage sur les écrits de Jean Pierre Vidal, avec une
André Dhôtel et Patrick Reumaux, poètes, mycologues et pêcheurs à la ligne, à Mazagran, département des Ardennes. Que regardent-ils avec
  Adieu Philippine, film de 1962, une mauvaise année, est une merveille oubliée de presque tous. L’ennui, les riens de
Passage des embellies suivi de Thanks Présentation du livre par l'éditeur ” Jean-Pierre Vidal est un écrivain rare et exigeant qui
Paul Gellings, à propos du livre Exercice de l'adieu. Un article de Paul Gellings, poète et romancier néerlandais, dans La Revue
0 Partages