Choses lues

Lettre de Cristina Campo (Vittoria Guerini) “Quant à vos tourments, dont je sais si peu de choses, je voudrais vous
Si nous ne pouvons connaître le vrai, il semble étrangement que l’erreur se manifeste sans aucun doute – non pas
« (Pour dire adieu à son cadavre, si juvénile malgré le mal qui dès longtemps lui rongeait les poumons, ma main
"La peinture de Jacques Truphémus atteste la primauté de l'affection qui s'attache aux êtres sur la matière qui semble les
  "Leopardi, Zibaldone, 1537. "Les odeurs sont comme une image des plaisirs humains. Une odeur délectable laisse toujours un certain
  Je ne suis pas un lecteur patient, et je n’ai aucun titre pour entreprendre cette discussion ou cette histoire.
Aux éditions La Clé à molette : Un soir… d’André Dhôtel  Les éditions La Clé à molette ont réédité en septembre
    C’est tout de même curieux de se trouver dans la nature en même temps que des êtres qui
  "LES ÉTOILES FIXES. – « La poésie, que Dieu me pardonne ! doit être un peu bête » dit un des plus
Georges Bataille – Michel Leiris, Echanges et Correspondances, Gallimard, 2004, p. 111 Le 20 janvier 1935 : « N’imagine pas que je
0 Partages